AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Delilah x fire meet gasoline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 0:51


Delilah June Callaghan
{Hey there Delilah, how i'ts like in New York city ? .}
© hunterress/Plain White T's


prénom, nom : Delilah Callaghan. âge, lieu et date de naissance : 27 ans, née le 17 mai 1988 à Londres. origine et nationalité : nationalité anglaise mais elle a aussi des origines amérindiennes du côté de sa famille maternelle. à Londres depuis : toujours. occupation : elle a étudié à l'école de police avant de devenir enquêtrice. statut civil : mariée depuis trois ans. orientation sexuelle : hétérosexuelle. quartier de résidence: Bloomsbury. statut financier, groupe : normal, moyen (au niveau individuel vu son salaire) mais aisé si on prend en compte que son mari est un écrivain à succès assez riche (d'où le quartier de résidence choisi), pour le groupe, elle est plutôt chez les passengers. traits de caractères : charismatique - impulsive - indépendante - bordélique - intelligente - manque de tact parfois - sociable - méfiante - drôle - impatience - observatrice.

{So much stuff you got to understand}
⊰ 01. Delilah aime souvent passer ses mains dans les cheveux et se mordre la lèvre inférieure. ⊰ 02. Elle se cherche toujours en tant que personne, mais au niveau professionnel, elle a trouvé sa vocation. ⊰ 03. Elle adore les animaux, surtout les chiens, Nicolas et elle ont d’ailleurs adopté un golden retriever du nom de Sun. ⊰ 04. Elle pourrait passer des soirées à regarder des films policiers ou à suspense et à manger de la glace à la cuillère. ⊰ 05. C’est une pro de la cuisine, même si elle a tendance à zapper la case repas en rentrant de son boulot quand elle est seule et que son mari est en voyage. ⊰ 06. Férue de musique, elle ne se lève jamais sans en écouter. ⊰ 07. Contrairement à la plupart des femmes, elle n’est pas très shopping ⊰ 08. Delilah est allergique aux fruits de mer (et aux films à l’eau de rose aussi !) ⊰ 09. Il n’y a aucun tatouage ou piercing en vue chez elle, ce n’est pas son truc. ⊰ 10. Elle n'est pas fan des ascenseurs et privilégiera plutôt les escaliers, sauf dans le cadre de son travail où la rapidité est souvent de mise. ⊰ 11. Les hypocrites n’ont pas intérêt à faire partie de son monde. ⊰ 12. Elle est très bonne nageuse et a fait de la plongée un hobby. Lors de son voyage de noces avec avec son mari au Costa Rica, elle a appris à Nicolas à faire de la plongée sous-marine. Ce pays a une faune et une flore magnifique. ⊰ 13. Elle grille souvent les feux rouges (en tant que piéton, pas en voiture, ça ne le ferait pas du tout pour une policière) quand il faut traverser, une spécialité à Londres, lorsqu’elle ne veut pas perdre trop de temps. ⊰ 14. Delilah a l’air toute gentille, mais ne se laisse pas marcher sur les pieds, d’ailleurs elle a déjà perdu son sang-froid à son travail à plusieurs reprises, même si elle tente de rester plus professionnelle et posée depuis qu'elle a été mutée dans le service de Notting Hill. C’est juste que les hommes, quand il voit une belle femme en uniforme d’agent, ne la prenne pas de suite au sérieux. Elle a déjà été prise pour une strip-teaseuse déguisée en policière par exemple. Tellement cliché… ça l’a fait rire un temps, mais si ça dure, il ne faut pas s’étonner qu’elle s’emballe dans de tels cas.

{you're my most beautiful scar}
Vous pouvez répondre aux questions de la manière qu'il vous plaira, cependant essayer de développer un peu pour qu'on en apprenne un peu plus sur votre personnage.

I. Qu'elles sont les passions qui animent votre personnage ? Delilah a plusieurs passions. Tout d’abord, elle adorait regarder des séries et des films policiers avec son frère quand elle était petite. Elle dévorait également tous les livres d’Agatha Christie, dont Le Crime de l’Orient Express. Hercule Poirot, Miss Marple ou encore Sherlock Holmes dans un autre registre font partie de ses héros préférés ainsi que ceux des livres de Nicolas, auteur de romans policiers. Quand son frère est entré à l’école de police, elle a voulu lui emboîter le pas. Deux ans après lui, elle a intégré la formation et aujourd’hui elle est une enquêtrice passionnée et chevronnée.

Parmi ses passe-temps, Delilah apprécie apprendre ou tester de nouvelles recettes de cuisine. Préparer à manger l’apaise même si elle a tendance à zapper les repas parfois lorsqu’elle est seule à la maison.

Son principal hobby est la natation et par extension la plongée sous-marine. Son plus beau souvenir est cette plongée qu’elle a faite dans le Pacifique, au large des côtes du Costa Rica lors de sa lune de miel avec Nicolas. Elle n’a pas beaucoup l’occasion de pratiquer cette passion dans de beaux endroits en Angleterre mais dès qu’ils partent en voyage ensemble ou même elle avec des amis ou des membres de sa famille, elle essaie toujours d’en faire au moins une fois si c’est possible dans le lieu de la destination.

II. S'il y avait un moment clé dans la vie de votre personnage, quel serait-il ? Il y en aurait deux. Le jour de son mariage pour commencer. Delilah n’est ni une femme du genre fleur bleue ni de nature très romantique mais elle mentirait si elle disait que ce n’était pas un des plus beaux jours de sa vie. Voir sa famille, ses proches, réunis pour célébrer cette journée avec Nicolas et elle, cet engagement l’un envers l’autre, c’est un des plus beaux souvenirs de sa vie. Personne n’aurait jamais pensé qu’un homme réussirait à lui passer la bague au doigt. Personne n’aurait jamais pensé non plus qu’une femme réussirait à garder Nicolas. Et pourtant, ils s’étaient bien trouvés.

L’autre moment clef dans la vie de Delilah est le jour où elle a perdu son frère. Elle restera à jamais marquée par cette histoire parce qu’elle se sent responsable de ce qui est arrivé. Si son partenaire n’avait pas été absent, si elle n’avait pas demandé que Gabriel l’accompagne en renfort, si elle avait mieux assuré sur le terrain, s’il n’avait pas ressenti le besoin de la protéger, s’il n’avait pas continué de poursuivre celui qui lui a tiré dessus… Il serait peut-être toujours là ou peut-être même pas. Avec des si, on peut refaire le monde indéfiniment. Ce sont les risques du métier, les risques au sein de la police, même si Delilah aura toujours du mal à s’y résoudre.

III. Où se voit votre personnage dans 10 ans ? Elle ne se projette pas vraiment dans l’avenir et préfère vivre le moment présent en prenant les choses comme elles viennent. Delilah espère bien sûr toujours travailler dans la police et toujours être avec Nicolas, peut-être maman aussi pourquoi pas, mais rien ne peut-être prédit avec certitude. La vie passe bien trop vite que pour être vécue sans profiter de chaque instant.




pseudo, prénom : Justine. âge, région et/ou pays : 23 ans, Belgique. où avez-vous découvert BITS ? Bazzart. personnage inventé ou scénario ? inventé. votre avatar : Shay Mitchell. commentaire, petit mot : très beau forum qui promet Delilah x fire meet gasoline 456642049 si vous souhaitez un lien, n'hésitez pas à me mpotter, plus on est de fous plus on rit Delilah x fire meet gasoline 4037618588  

Code:
<f3>Shay Mitchell</f3> - Delilah Callaghan


Dernière édition par Delilah Callaghan le Sam 1 Aoû - 13:15, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 0:51

{that tears have drawn your dreams}

Delilah x fire meet gasoline Tumblr_m2i0i2X8P01r88zzjDelilah x fire meet gasoline Tumblr_m2i0ijs0Jk1r88zzjDelilah x fire meet gasoline Tumblr_m2i0ivwzBh1r88zzj

« Bonjour Mademoiselle Callaghan, je vous en prie, veuillez prendre place. » Indiqua le spécialiste derrière son bureau. Depuis qu’elle avait été mutée pour des raisons professionnelles et personnelles, Delilah devait suivre un traitement psychologique permettant de déterminer si elle était toujours apte à opérer en tant qu’agent de terrain, à savoir enquêtrice. « C’est Madame Callaghan. » Le rectifia-t-elle sèchement. Depuis le temps, il était censé le savoir non ? La jeune femme ne participait pas à ces séances de gaieté de cœur. Aujourd’hui l’expert allait encore essayer de creuser dans son enfance avant de revenir sur les événements qui avaient jalonné les derniers mois de sa vie. Elle sentait les larmes brûlantes monter et lui nouer la gorge rien qu’à l’idée de devoir évoquer une énième fois ce qui s’était passé. Delilah avait perdu quelque chose d’important et elle espérait pouvoir passer un jour au-dessus en acceptant de participer à ces séances. Ça lui permettrait aussi de garder son travail. « Reprenons depuis le début. Pouvez-vous me parler de votre famille, de votre enfance, de vos souvenirs de cette période ? » La jeune femme, qui voulait en finir au plus vite, reprit le récit sans se faire prier cette fois. « Je suis née ici à Londres, où j’ai grandi entourée de mes deux parents et de mon grand frère. J’étais une adolescente sans histoire, hormis quelques fugues à l’occasion, et lorsque j’ai quitté le lycée, j’ai trouvé ma voie et j’ai été à l’école de police avant de rentrer dans les forces de l’ordre. » Résuma-t-elle son parcours en quelques mots d’un ton monocorde. Le psychologue n’avait pas vraiment posé cette question dans le but de connaître la réponse, il avait cherché à ce qu’elle raconte de bons moments en y mettant de l’émotion mais Delilah était habituée à la déformation professionnelle, c’est-à-dire à être synthétique et à ne dire que le strict nécessaire comme dans le cadre de son travail. Le spécialiste réitéra donc sa question et la jolie brune lui détailla un peu plus certaines anecdotes, comme par exemple les Noëls passés en famille devant le feu de la cheminée, les petits déjeuners festifs avant d’aller en cours et ainsi de suite. Elle rapporta quelques histoires jusqu’à ce qu’elle en arrive à nouveau à son entrée à l’école de police. Le psychologue profita de ce moment pour intervenir à nouveau. « Vous suiviez en fait les traces de votre grand-frère. » La partie la plus difficile du récit n’était pas encore prête d’arriver, il y avait d’abord plusieurs choses à raconter. « Oui, il était rentré dans la police avant moi et c’est lui qui m’a donné l’envie d’en faire partie. On regardait toujours des films policiers ensemble quand on était petits, des séries sur les enquêtes aussi, ça nous a suffisamment attiré pour en faire notre métier… » Voyant que Delilah avait du mal à articuler les mots, le spécialiste changea donc de sujet et dériva plutôt sur une note positive dans la vie de la jeune femme. « Un an après être entrée dans les forces de police, c’est là que vous avez rencontré celui qui deviendrait votre mari. » La jeune femme ne voyait pas le rapport entre Nicolas et ce qui s’était passé quelques mois auparavant mais elle était heureuse de pouvoir changer de sujet et de souffler un peu avant le moment fatidique. « Oui, c’est exact, j’avais 21 ans. » Son interlocuteur hocha la tête. Pour le moment, Delilah ne fuyait pas la discussion, c’était bon signe. « Parlez-moi de votre rencontre et la façon dont votre relation s’est développée ensuite. » 16 juin 2009. Delilah s’en souvenait encore, elle l’avait rencontré pour la première fois lorsqu’il avait obtenu la permission de la part de la police de les accompagner dans une opération sur le terrain. Écrivain à succès dans le genre des romans policiers, il avait besoin de s’immerger totalement dans le milieu pour trouver son inspiration, de vivre les expériences pour mieux les rendre sur papier ensuite. Stagiaire en fin de formation à ce moment-là, Delilah s’en était vu confier la responsabilité, moins « prise » par les tâches que ses chefs, elle avait eu le temps de s’occuper de lui et de lui expliquer de long et en large la façon dont les enquêtes étaient menées. Il lui avait plu en un instant avec cet air fier et hautain, à jouer l’inaccessible. Il était tombé sur un caractère plus fort avec elle. Entre eux, ça avait tout de suite été des étincelles, un concours de celui qui craquerait le premier. Quelques mois plus tard, alors qu’ils avaient passé plusieurs moments ensemble, il lui avait proposé de lire le premier jet de son roman inspiré des opérations au cours desquelles il avait accompagné Delilah. Dedans, elle avait trouvé un petit mot, assez clair pour exprimer ce qu’il ressentait. Il n’avait pu que l’aimer pour sa force et sa détermination. Delilah et Nicolas s’étaient mis ensemble et ça avait fonctionné. L’écrivain avait décidé de rester à Londres pour écrire ses prochains romans afin de vivre avec elle. À la fin de sa formation, la jolie brune n’avait pas mis longtemps à monter en grade et à passer d’agent de police à enquêtrice au sein des bureaux de Londres. Le hasard des choses a fait que son frère Gabriel, aussi bon qu’elle, avait lui aussi été engagé dans le même service un an auparavant, mais il était évidemment hors de question qu’ils fassent équipe ensemble, pour ne pas lier le personnel au professionnel. Delilah passa plusieurs belles années à mener des enquêtes avec un partenaire, tandis que Gabriel en faisait de même de son côté. Quant à son couple avec Nicolas… Tout roulait. En 2012, il l’avait demandée en mariage, qu’elle avait accepté. Néanmoins, vers l’été 2014, leur relation a commencé à se distendre. Son époux avait repris les voyages pour écrire de nouveaux livres, trouver l’inspiration ailleurs, il s’absentait plusieurs semaines même s’il revenait parfois quelques jours. Ça finissait par peser à Delilah qui se sentait seule et n’avait plus l’impression d’avoir quelqu’un à la maison. Une fois, deux fois, trois fois. Trois longs voyages. Elle pouvait se montrer compréhensive mais elle en avait assez. Combien de temps ça allait durer ? Un froid s’installa dans le couple et les éloigna. Au cours de cette période, Gabriel se montra fort présent pour elle, d’un soutien sans faille. Les deux jeunes gens avaient une relation frère-sœur fusionnelle. Tout finira par s’arranger, lui répétait-il à longueur de temps. Oui… Mais à quel prix ? Si Delilah avait cru mal vivre l’éloignement de Nicolas, elle était encore loin de connaître ce qu’était la véritable douleur émotionnelle. Jusqu’à ces derniers mois… où tout avait basculé, mais pas avec son mari, loin de là. La jeune femme marqua une pause devant le spécialiste et reprit sa respiration, la gorge qui se nouait à nouveau. « Prenez une minute. » Lui accorda-t-il. Ils avaient fait un fameux bond en avant, c’était la première fois en quatre mois que Delilah en disait autant sans craquer. Elle finissait toujours par briser sa façade avant d’en arriver au moment fatidique de l’histoire, mais pas aujourd’hui. « Un jour, votre partenaire était dans l’incapacité de vous accompagner dans une opération. Vous avez alors demandé à votre frère et son partenaire de se joindre à vous en renfort. Ce qui devait être un passage de routine sur le terrain… s’est mal terminé. » Et voilà, on y était. Delilah avait poursuivi un homme qui était toujours sur les lieux du crime, celui-ci avait réussi à la bousculer dans les escaliers de l’immeuble où elle le filait. Gabriel l’avait alors pris en filature tandis que son partenaire était resté près de Delilah, qui avait le crâne ouvert, pour appeler les secours. La poursuite s’était mal terminée. L’homme, acculé, avait tendu un piège à son frère en le laissant passer devant avant de l’abattre avec l’arme cachée qu’il portait et qu’il avait dégainée. Quand elle avait entendu la nouvelle, Delilah s’était tant bien que mal relevée pour le rejoindre, dévastée… Le tueur avait alors été retrouvé quelques heures plus tard, essayant de fuir Londres. Il avait été arrêté et jugé pour meurtre. Le monde de la jeune femme s’était quant à lui brisé. Elle qui n’avait jamais eu besoin de l’aide de personne ni d’être couverte par son partenaire, encore moins par son frère, s’était laissée dépassée par les événements en sa présence. Il avait voulu protéger sa soeur et en avait payé le prix de sa vie. Ça s’était passé il y a cinq mois, février 2015. Nicolas était rentré pour la soutenir dans cette tragédie dès qu’il avait appris la nouvelle. Les tensions entre eux s’étaient envolées à la seconde et le couple s’était ressoudé. Elle avait besoin de lui et il était là. C’était tout ce qui comptait, d’autant que Nicolas et les collègues policiers de Delilah avaient beau lui dire qu’elle n’y était pour rien, la jeune femme se sentait responsable de ce qui était arrivé. Brisée, vidée de tout bon sentiment, elle s’est alors investie dans son travail contre l’avis de tout son entourage : ses proches, son mari, ses collègues et même son médecin. Ils préconisaient tous qu’elle lâche l’affaire, mais rien n’y faisait, elle ne décrochait pas… si bien qu’elle commit réellement une faute professionnelle cette fois. Alors que les mots sortaient, Delilah ne put retenir ses larmes plus longtemps. Choc post-traumatique, voilà ce qu’on lui avait diagnostiqué peu après la mort de son frère. Le psychologue lui autorisa une nouvelle pause de quelques minutes avant de reprendre.

« Il y a quatre mois, vous avez été suspendue, pouvez-vous me rappeler pourquoi ? » Delilah se racla la gorge et essaya de rapporter les faits comme ils s’étaient déroulés. « Après la mort de Gabriel, j’étais investie à fond dans le travail, je n’ai pas pris le temps de me poser contre l’avis de tous… On est sortis pour une affaire avec mon partenaire. À un moment, sur les lieux, j’ai eu l’impression de sentir une menace, une femme avait quelque chose en main et le pointait vers nous. Dans le feu de l’action, je n’ai pas vu ce que c’était, je pensais que c’était… une arme. Quand je lui ai demandé de la baisser, elle n’a pas écouté, alors j’ai tiré dans l’épaule… » « Et pouvez-vous me dire ce qu’elle tenait réellement entre les mains ? » « Un téléphone, un téléphone avec lequel elle nous filmait, c’était simplement une curieuse… » « C’est exact, c’est pour ça qu’ils vont ont temporairement suspendue pour cette faute. Vous avez traversé un événement difficile, que tout le monde peut comprendre. Mais il valait mieux pour vous  que vous leviez le pied pendant un temps,  quitte à vous forcer à le faire. » Delilah avait partagé leur avis, mais ça faisait quatre mois qu’elle avait été suspendue désormais. Elle avait suivi ces séances psychologiques pour prouver qu’elle était en état de reprendre son travail, elle en avait besoin pour passer à autre chose. Quatre mois, ce n’était pas grand-chose dans une vie bien remplie, mais c’était tout quand il ne vous restait que ça… pour vous rappeler la personne perdue : leur passion commune, le métier qu’ils avaient partagé ensemble. C’était un peu comme si Delilah voulait s’investir deux fois plus, en souvenir de son frère. « Vous voyez, mademoi… Madame Callaghan, je pense que vous êtes tout à fait apte à reprendre du service, le problème – et c’est ce qui me fait peur dans votre cas – c’est que vous vous accrochez à votre travail comme si c’était devenu la chose la plus importante depuis la perte de votre frère. C’est bien d’être investie à ce point mais ce n’est pas bon de vous cacher derrière ça. » Expliqua-t-il son avis, en jargon un peu trop psychologique pour elle. « Écoutez, je sais ce que vous pensez ! J’ai compris les raisons de ma suspension et je vous assure que ça ne se reproduira plus. Comme vous l’avez dit, j’aimerai reprendre le travail et je me sens prête. Je ne vois pas en quoi aimer son boulot est en problème et je vous garantis que je ferai la part des choses désormais. » Delilah avait parlé avec la même détermination qu’elle avait eue lorsqu’elle avait promis à Gabriel d’être la meilleure recrue à l’école de police, sa flamme revenait, son métier avait toujours été une passion, après son amour pour Nicolas bien sûr. « Avez-vous déjà entendu parler du quartier de Notting Hill ? » Lui demanda alors le spécialiste de façon inattendue. Surprise par cette question, Delilah haussa un sourcil. « Oui, j’ai même quelques amis là-bas, mais qu’est-ce que… » Le spécialiste ne lui laissa pas le temps de terminer sa phrase. « Ils ont besoin de quelqu’un là-bas, en renfort dans leurs services, c’est un quartier plus tranquille, situé dans le grand Londres, célèbre grâce à un film sur un coup de foudre. » « Oui et alors ? Je ne vois pas où vous voulez en venir. » « Eh bien, nous aimerions que vous repreniez du service en douceur et nous préférerions vous dépêchez là-bas. Vous pourrez apporter votre expérience de l’école de police du centre-ville aux agents locaux. » Delilah resta bouche bée devant une telle proposition. « Mais j’ai mes collègues et mon partenaire ici, et… » Le psychologue la coupa une fois de plus, tout avait déjà été pensé à cet effet. « Ce ne serait que l’affaire d’une année, deux ans tout au plus, le temps que vous digéreriez tout ça et que votre erreur soit oubliée au sein de nos services. Votre directeur vous recevra après notre rendez-vous, on pense que vous êtes prête à reprendre mais pas ici, plutôt dans un endroit plus calme. Votre famille a déjà été mise au courant aussi et, afin de faciliter votre insertion là-bas, votre mari a d’ores et déjà accepté de soutenir cette idée. Vous êtes une excellente enquêtrice, Notting Hill devrait sans aucun doute vous plaire, si ce n’est pas le cas, dites-vous que c’est un compromis pour vous permettre de retravailler et que cette situation sera temporaire. » Et puis, ce n’était pas si loin, c’était juste un autre quartier de Londres, plus calme que le centre-ville. « Quelle garantie ai-je de pouvoir revenir travailler dans le centre ? » S’inquiéta Delilah, considérant finalement que travailler dans une localité plus calme pourrait peut-être l’enrichir sur le plan professionnel aussi. Tout le monde savait tout sur tout le monde dans les petits quartiers. Elle pourrait en tirer de bonnes leçons, d’autant qu’elle retrouverait quelques connaissances là-bas. « Ce sera votre choix à faire en temps voulu. » Promit le psychologue, qui aujourd’hui avait plus fait office de messager que de spécialiste. Il avait attendu qu’elle s’ouvre entièrement à lui pour lui annoncer cette nouvelle, car si Delilah avait enfin réussi à mettre des mots sur ce qu’elle avait vécu, c’est qu’elle était prête à redémarrer. Et après avoir accepté de changer de service, la jolie brune quitta le bureau du médecin, le cœur plus léger de s’être enfin ouverte complètement.  Mais combien de temps les choses resteraient-elles ainsi ? Et entre Nicolas et elle ? Bonne question. Seul l’avenir le lui dirait.


Dernière édition par Delilah Callaghan le Sam 1 Aoû - 13:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 1:01

Bienvenue par ici I love you I love you
Bon courage pour ta fiche ma jolie Delilah x fire meet gasoline 1052762694
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 1:09

Merci beaucoup sexy man Delilah x fire meet gasoline 3979035233
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 1:27

le couple canon : Delilah x fire meet gasoline 4247614990
bienvenu et bon courage pour ta fiche. j'suis fan du pseudo Delilah x fire meet gasoline 3948284428
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 1:39

SHAYYY Delilah x fire meet gasoline 359460899 Delilah x fire meet gasoline 4247614990 Delilah x fire meet gasoline 1052762694 Quel merveilleux et sublime choix Delilah x fire meet gasoline 3979035233 Delilah x fire meet gasoline 3979035233
Bienvenue ici, bonne chance avec ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 1:45

Merci à vous les filles, deux beaux choix également Delilah x fire meet gasoline 4037618588
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 1:50

Shay la magnifique. Delilah x fire meet gasoline 359460899 Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 4:49

Quelle beauté cette Shay Delilah x fire meet gasoline 4247614990 Delilah x fire meet gasoline 2725406082
Bienvenue parmi nous! Delilah x fire meet gasoline 3979035233
Très hâte de découvrir ce que tu vas en faire I love you Delilah x fire meet gasoline 1052762694
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 7:26

bienvenue et bonne chance pour ta fiche Delilah x fire meet gasoline 4037618588
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 10:15

shay, excellent choix Delilah x fire meet gasoline 359460899 Delilah x fire meet gasoline 359460899
bienvenue parmi nous Delilah x fire meet gasoline 3979035233
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 11:45

shay Delilah x fire meet gasoline 1658530356
bienvenue Delilah x fire meet gasoline 4247614990
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 11:54

Un choix, on ne peut mieux. Delilah x fire meet gasoline 1052762694
Bienvenue à toi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 12:39

SHAY MA DÉESSE Delilah x fire meet gasoline 3731546650 Delilah x fire meet gasoline 3979035233
Bienvenue et bon courage pour la fiche Delilah x fire meet gasoline 3948284428
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 14:12

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 15:39

Bienvenue avec la magnifique Shay Delilah x fire meet gasoline 3948284428
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 16:11

l'avatar et le prénom Delilah x fire meet gasoline 1658530356
bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 17:06

Merci à tous pour cet accueil vraiment Delilah x fire meet gasoline 4037618588
Vous avez tous des canons Delilah x fire meet gasoline 1443515984
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 19:52

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptyVen 31 Juil - 22:10

Merci Delilah x fire meet gasoline 3948284428
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptySam 1 Aoû - 14:02

J'adore ta Delilah Delilah x fire meet gasoline 1658530356 j'aime l'esprit très "Castle" de son histoire avec Nicolas en plus, et puis c'est très bien écrit, fluide etc Delilah x fire meet gasoline 3948284428
Je valide donc Delilah x fire meet gasoline 3953509496
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptySam 1 Aoû - 19:08

Merci beaucoup à toi Delilah x fire meet gasoline 4037618588
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline EmptySam 1 Aoû - 22:47

la jolie shay, super choix.Delilah x fire meet gasoline 1052762694
j'aime beaucoup le personnage, bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Delilah x fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: Delilah x fire meet gasoline   Delilah x fire meet gasoline Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Delilah x fire meet gasoline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Serie TV] South Park : A Song of Ass and Fire
» [Tactical J-RPG] Fire Emblem (fate ?)
» Picso TSI + firefox 3.6
» [M12] Punishing Jund
» Planning du 14 juin au 20 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✩ birds in the storm :: JUST SAY YOU LOVE ME :: dancing upon the grave-